Radio One Logo
  • Le Titan de Vorombe, plus gros oiseau jamais découvert

    Science & Techno

    Le Titan de Vorombe, plus gros oiseau jamais découvert

    02 oct. 2018 23:00

    53 vues

    Le plus gros oiseau du monde serait bien un oiseaux-éléphant mais pas celui qu'on croyait: après plus d'un siècle de pièces contradictoires et de joutes scientifiques, des chercheurs ont annoncé ce mercredi 26 septembre avoir identifié le gagnant: le "Titan de vorombe".

    Pendant 60 millions d'années, de colossaux oiseaux-éléphants ont parcouru la savane et les forêts tropicales de Madagascar. Ils se sont éteints il y a environ 1000 ans, après l'arrivée d'une nouvelle vague de colons humains.

    Au XIXe siècle, des zoologistes européens se sont pris de passion pour ces créatures hors norme, dénichant squelettes et œufs fossilisés dans le but de débusquer

    Jusqu'à maintenant, la palme revenait à l'Aepyornis titan, une sous-espèce d'oiseaux-éléphant d'une demi-tonne décrit en 1894 par le scientifique britannique C.W. Andrews. Mais pour d'autres scientifiques, le spécimen n'était pas une espèce à part mais seulement un très grand Aepyornis maximus.

    Un cousin... du Kiwi

    Mais l'étude publiée dans la revue Royal Society Open Science remet tout en cause: une autre espèce d'oiseau-éléphant, le Titan de Vorombe, plus grande que ce que l'on avait jusqu'à maintenant établi, battrait tous les autres prétendants.

    Pesant environ 860 kg (soit le poids d'une girafe adulte), "ils ne pouvaient certainement pas voler", explique à l'AFP James Hansford de la Zoological Society of London, coauteur de l'étude.

    Pour arriver à ces conclusions, le chercheur et son équipe ont examiné les os d'oiseaux-éléphant trouvés à travers le monde. Selon James Hansford, l'Aepyornis titan, le "bébé" de C.W. Andrews était bien différent du Aepyornis maximus. Mais si différent qu'il ne s'agirait même pas d'un oiseaux-éléphant mais d'un genre distinct.

    Si ces oiseaux géants ont disparu, des espèces proches sont encore vivantes aujourd'hui. On les appelle les ratites, dont font notamment partie les autruches, les émeux... et les kiwis. Plus étonnant encore, explique à Inverse James Hansford, un des auteurs de l'étude, ce sont justement les kiwis qui sont les plus proches cousins encore vivants du Titan de Vorombe alors qu'ils font la taille d'une poule. Cela "suggère que leurs ancêtres communs sont arrivés à Madagascar en volant et qu'ils ont ensuite évolué durant des millions d'années vers une absence de vol", précise le chercheur.

    Source : AFP

     

Laissez-nous vos commentaires

blank image

Radio One Football Club

© 2016 - 2019 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • NORD/SUD

    102.4 FM

  • CENTRE

    100.8 FM

  • EST/OUEST

    101.7 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT