Radio One Logo
  • Connectivité : Quand la connexion handicape tous le système

    Connectivité

    Connectivité : Quand la connexion handicape tous le système

    11 déc. 2017 15:30

    265 vues

    Quand les nouvelles technologies nous jouent des tours.  Entre logiciels connectés, commandes de marchandises ou réservations de chambres d’hôtel, tous les secteurs de l’économie dépendent dans une large mesure aujourd’hui de l’internet.

    Si l’internet nous fait gagner énormément de temps, il peut aussi paralyser toute une entreprise en cas de panne ou de perturbation, comme c’est le cas depuis qu’un câble sous-marin a été endommagé.

    Jessen travaille dans un centre d’appels à Vacoas. 

    « Ce ralentissement nous coute beaucoup d’argent. Le personnel est quasiment en chômage technique. Et c’est comme ça presque tous les jours. On n’arrive vraiment pas à avancer. », explique Jessen.

    Dans l’usine textile où Marie est Marketing Officer, le travail tourne au ralenti aussi depuis une semaine alors que certaines commandes doivent être livrées avant la fin de l’année.

    « On fait de notre mieux, mais là c’est hors de notre contrôle. Il faut patienter », explique la Marketing Officer.

     

    Le câble SAFE est un câble sous-marin de dernière génération reliant par fibre optique Melkbosstrand en Afrique du Sud à Penang en Malaisie. Son nom est l'acronyme de South Africa - Far East, soit celui de ses deux extrémités en anglais.

    Selon wikipedia, le cable a été commandé en 2002. Ce câble de 13 104 kilomètres de long qui traverse l'océan Indien fait la paire avec un autre qui relie quant à lui l'Europe et l'Afrique de l'Ouest à l'Afrique australe par l'océan Atlantique. Il permet donc de relier le Vieux continent à l'Asie du Sud-Est et peut donc servir de voie de délestage ou de secours en cas de rupture ou de saturation des câbles traversant le Moyen-Orient.

    Le câble SAFE touche terre à plusieurs endroits1 dont :

    Mtunzini, en Afrique du Sud.

    Saint-Paul, à La Réunion.

    Baie Jacote, à l'île Maurice.

    Cochin, en Inde, via une branche.

    Il a été construit par Tyco Submarine Systems, entreprise américaine. Sa capacité initiale était de 10 gigabits par seconde et elle est actuellement portée à 440 gigabits par seconde. Il est composé de quatre fibres dont les signaux sont répétés par des amplificateurs optiques à l'erbium et rendus nombreux par un multiplexage en longueur d'onde.

    Le débit du câble SAFE a déjà subi de nombreux ralentissements ressentis dans les Mascareignes à la suite d'effondrements sous-marins.

Laissez-nous vos commentaires

blank image

Le Wake Up Show

© 2016 - 2018 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • CENTRE

    100.8 FM

  • NORD

    101.7 FM

  • SUD

    102.4 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT