Radio One Logo
  • Sécurité : Un satellite lancé pour percuter un astéroïde

    Sécurité

    Sécurité : Un satellite lancé pour percuter un astéroïde

    05 juil. 2018 23:00

    112 vues

    Deux astéroïdes qui composent Didymos se dirigent lentement mais sûrement vers l’orbite terrestre et la menacent. Pour éviter le choc, l’idéal serait de dévier sa trajectoire. Dans cette optique, la NASA prévoit d’ici 2020 d’envoyer un satellite qui percutera l’astéroïde.

    L’impact est prévu pour 2022 après un lancement en 2020. Le satellite DART (Double Asteroid Redirection Test), d’une masse totale de 500 kg et ayant une vitesse de pointe de 6km/s a pour but de percuter Didymoon, le plus petit des deux astéroïdes de Didymos. Didymoon a un diamètre de 160 m par rapport à son conjoint qui en a un de 780 m. Il est de ce fait le candidat idéal pour tester l’efficacité de DART dans sa mission de modification de la trajectoire de ces corps spatiaux qui menacent d’impacter la Terre par milliers.

    Mais le satellite DART ne sera pas seul dans cette expérience. En effet, après une première rétractation, faute de moyens financiers, l’Europe a finalement annoncé qu’elle participera à l’aventure DART en envoyant une sonde, HERA, qui viendra analyser les effets de l’impact, ce qui donnera de précieuses informations même si elle arrivera sur les lieux quatre années environ après la collision.

    Il existe plusieurs façons de détourner un astéroïde de sa trajectoire. On peut utiliser un tracteur gravitationnel qui fonctionne en envoyant plusieurs petits satellites près des astéroïdes afin d’y exercer une force gravitationnelle et modifier la trajectoire, on peut utiliser des ogives nucléaires et utiliser l’énergie issue de l’explosion pour dévier la trajectoire de l’astéroïde ou encore faire appel à ce qu’on appelle un impacteur cinétique qui percutera l’astéroïde à grande vitesse pour le dévier. La dernière méthode est la plus avancée au niveau des recherches et celle qui sera utilisée pour l’expérience DART.

    Si les tests se révèlent être un succès, cela pourra se révéler très précieux pour la protection de la planète. En effet, si pour l’instant les plus gros astéroïdes ne représentent pas une menace dans l’immédiat, il n’est pas impossible d’entrer en collision avec des astéroïdes plus petits qui peuvent tout de même faire de gros dégâts. Savoir qu’il existe des méthodes permettant d’éviter les impacts et qui fonctionne est une protection supplémentaire pour la Terre. HERA aura la tâche d’analyser les lieux de la collision et fera de Didymoon le premier astéroïde binaire étudié par l’Homme.

    En attendant, le lancement de DART est prévu pour 2020 et le projet HERA sera adopté d’ici 2019. Et pas d’inquiétude, la collision de DART et de Didymoon n’aura pas d’impact sur les autres corps de notre système Solaire. Cela changera son orbite mais ne perturbera pas sa course autour du Soleil.

    Source : dailygeekshow.com

Laissez-nous vos commentaires

blank image

Enquêtes en Direct

© 2016 - 2018 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • CENTRE

    100.8 FM

  • NORD

    101.7 FM

  • SUD

    102.4 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT