Radio One Logo
  • Viande : Coup dur pour les éleveurs rodriguais et les importateurs locaux mais Master Breeders dit attendre près de 625 animaux dans les prochains jours

    Économie

    Viande : Coup dur pour les éleveurs rodriguais et les importateurs locaux mais Master Breeders dit attendre près de 625 animaux dans les prochains jours

    08 mai 2021 11:00

    118 vues

    C’est la première fois, dit-il, qu’un tel malheur s’abat sur sa compagnie. Le directeur de Master Breeders, Yousuf Jeeva, souligne l’implication financière de cette perte. Mais il garde espoir. 

    « Nous avons un master sur le bateau qui donne un rapport quotidien. Nous savions donc que nous avons eu des morts durant le trajet. D’autres étaient blessés et pour ne pas prendre de risque nous avons décidé de les envoyés à l’abattoir. » explique le directeurs de Master Breeders.

    Pour le Dr Deodass Meenowa, ancien chef vétérinaire au ministère de l’Agro-industrie, retrouver des animaux mort après un voyage n’est pas un fait inhabituel, mais là ou il faut faire attention c’est là ou il y a la fièvre aphteuse.

    A Rodrigues, la situation ne s’améliore pas pour les éleveurs. On y compte plus de douze foyers de contamination, selon notre confrère du journal Kozé Rodrigues, Laval Plêche.  

    « En 2016 nous avions eu 3 ans d’embargo et les éleveurs rodriguais étaient lourdement affectés. Actuellement, il y a des vétérinaires de Maurice qui sont venu prêter mains fortes à ceux de Rodrigues. A titre d’exemple, 300 taureaux étaient exportés à Maurice durant cette période et actuellement, rien de peut bouger. C’est une grosse perte. » explique Laval Plêche. 

    Mauvaise passe pour les éleveurs rodriguais ainsi que pour l’économie de l’île. Pour ce qui est de l’importation, Master Breeders dit attendre près de 625 animaux dans les prochains jours.
     

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2022 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT