Radio One Logo
  • Éducation : un semblant de normalité au deuxième trimestre

    Education

    Éducation : un semblant de normalité au deuxième trimestre

    08 sept. 2021 09:38

    87 vues

    Les syndicats saluent la décision de la ministre pour un retour aux cinq jours en présentiel à partir du mois d’octobre.

    La ministre de l’éducation prévoit un retour à la normalité dès le mois d’octobre. Si jusqu’ici  les différents syndicats de l’éducation se disaient dans le flou. Ils saluent cette décision de la ministre. Surtout que depuis plusieurs jours, les spéculations allaient bon train.  Entre les classes de samedi ou encore des journées d’école plus longue.

    Avions-nous d’autres options ? C’est la question que se pose Yugesh Panday, membre exécutif de l’Association des recteurs des collèges d’Etats.

    « Nous n’avions pas d’autres options, car il fallait que le calendrier scolaire pour les étudiants et les professeurs retourne à la normale. Nous sommes d’accord avec cette décision de la ministre de l’éducation.» déclare le membre exécutif de l’Association des recteurs des collèges d’États, Yugesh Panday.

    Pour le Président de la « Government Teachers Union », Vinod Seegum, ce modèle de fonctionnement est bien mieux que les propositions qui ont pu être faite jusqu’ici. Soit à l’école le samedi ou encore des journées de classes plus longues, à titre d’exemple.

    « Il y avait eu des propositions pour le rattrapage des cours que nous n’étions pas d’accord, comme faire venir les élèves à l’école le samedi ou même prolonger les heures de classe. Je trouve par contre que ce modèle de fonctionnement est bien mieux. » déclare le Président de la Government Teachers Union , Vinod Seegum.

    De son côté, Boyraj Jugdamby de l’ « Union of Private Secondary Education Employees » dit espérer que la ministre de l’Éducation adopte un protocole sanitaire plus strict pour les étudiants.

    « Nous avons une appréhension, car ces derniers temps, nous avons remarqué qu’il y a eu une augmentation de cas positifs et donc il faut qu’il y ait un protocole plus strict avant de reprendre l’école comme avant. Avec la réouverture des frontières prévues pour bientôt, le ministère de l’éducation devra mettre en place un protocole strict.» déclare Boyraj Jugdamby de l’Union of Private Secondary Education Employees. 

    Il faut savoir que la ministre de l’Éducation prévoit que le troisième trimestre se fasse également en présentiel cinq jours sur cinq.

     

Laissez-nous vos commentaires

blank image

Dimanche Culture

© 2016 - 2021 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT