Radio One Logo
  • Suppressions des subventions des collèges privés : cette mesure annonce la mort lente des collèges privés

    Education

    Suppressions des subventions des collèges privés : cette mesure annonce la mort lente des collèges privés

    07 déc. 2021 19:00

    44 vues

    Le Service Diocésain de l'Education Catholique insiste à dire que la nouvelle  formule de subvention imposée  la Private Secondary Education Authority sonne le glas des collèges privés.

    Donnant la réplique à la réponse de la PNQ adressés à la ministre de l’Education, Leela Devi Dookun Lutchmun, ce matin sur la suppression des subventions des collèges privés. Gilberte Cheung, directrice executive du SeDec, précise que  le service diocésain a toujours adhéré au principe de la transparence.

    Et d’ajouter que les administrateurs des collèges privés sont ouverts aux dialogues.

    « Avec les collèges privés et les collèges catholiques, nous tenons à réaffirmer notre adhésion au principe de transparence et cette comptabilité. Nous l’avons toujours fait. Nous informons que cette formule rigide imposée depuis janvier 2021 nous asphyxie et porte atteinte à notre liberté d’exister. Nous avons fait des contre propositions  mais il nous semble que personne ne nous écoute. Nous faisons donc un appel à la PSEA et au ministère de l’éducation pour que le dialogue se rétablisse. » avance Gilberte Cheung.

    Bashir Taleb, président de la Fédération des managers des collèges privés, affirme lui,  que les managers n’ont jamais été invités aux réunions des comités techniques  entre la PSEA et le ministre de l’Education. Plusieurs propositions ont été faites depuis janvier 2021, mais n’ont pas été prises en considération par la tutelle. 

    « Le technical working group se sont rencontré et ont discuté de nos subventions alors qu’on nous avait dit qu’ils ne pouvaient pas se rencontrer à cause de la covid-19. Nous n’avons pas été invités. Nous sommes partenaires principales et nous sommes concernés par les subventions, j’ai appris cela avec beaucoup d’étonnement. » avance Bashir Taleb.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2022 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT