Radio One Logo
  • Le mouvement écologiste britannique Extinction Rebellion blâme l’OMI pour son indifférence suite à la catastrophe écologique du MV Wakashio

    Environnement

    Le mouvement écologiste britannique Extinction Rebellion blâme l’OMI pour son indifférence suite à la catastrophe écologique du MV Wakashio

    24 nov. 2020 15:08

    31 vues

    Les militants du mouvement britannique Extinction Rebellion ont manifesté  devant le siège de l’Organisation maritime internationale, à Londres, vendredi dernier, accusant l’agence maritime des Nations Unies d’indifférence sur les enjeux du changement climatique et sur la pollution des océans.

    Extinction Rebellion accuse aussi certains pays d’exercer une certaine influence sur  l’organisme internationale. Le naufrage du MV Wakashio aux larges des côtes mauriciennes, en juillet dernier, lui a servi d’argument d’illustration dans sa manifestation.

    Selon Extinction Rebellion, mouvement écologiste britannique fondé en 2018, le transport maritime mondial est le sixième plus grand émetteur de dioxyde de carbone.  

    Outre le siège  londonien de l’Organisation maritime internationale,  les militants d’Extinction Rebellion ont aussi manifesté  devant  les ambassades du Japon et de Panama en Angleterre. 

    La plupart des navires japonais sont immatriculés soit au Panama, soit aux îles Marshall,  utilisant des pavillons de complaisance. Le Japon et le Panama,  de par le volume de leurs activités maritimes, exercent une grosse influence sur l’organisation maritime internationale. 

    Selon le site forbes, six principaux pays  opérant des navires sous  pavillons de complaisance sont responsables de 70% du transport maritime mondial. Le Japon et le Panama y occupent une bonne partie.

    Le mouvement britannique dénonce aussi l’influence de ces deux pays sur l’OMI, et d’ajouter que la catastrophe écologique occasionnée par le MV Wakashio, au large du Sud-Est de Maurice, en juillet dernier, est un autre exemple de cet abus de pouvoir.

    Selon Extinction Rebellion, l’Organisation maritime internationale considère le transport maritime uniquement sous son aspect commercial.

Laissez-nous vos commentaires

A lire aussi

© 2016 - 2021 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT