Radio One Logo
  • Guerre Israël-Hamas: « nous danserons encore » : le tatouage plein d’espoir de l’ex-otage Mia Schem

    Internationale

    Guerre Israël-Hamas: « nous danserons encore » : le tatouage plein d’espoir de l’ex-otage Mia Schem

    11 déc. 2023 23:00

    22 vues

    « Je n’oublierai jamais le 7.10.2023 », affirme Mia Schem dans un message posté sur son compte Instagram, dimanche 10 décembre. La Franco-israélienne de 21 ans, qui a été retenue comme otage par le Hamas, a également partagé deux photos d’un nouveau tatouage qui résonne comme un cri d’espoir gravé dans la peau : « We will dance again », « Nous danserons encore » en français.

    Enlevée par le Hamas lors du festival de musique Tribe of Nova

    L’inscription, sur l’avant-bras de la jeune femme, est suivie de la date de l’attaque meurtrière du Hamas menée contre Israël qui a fait 1 200 morts. Apprentie tatoueuse, Mia Schem participait au festival de musique Tribe of Nova lorsqu’elle a été enlevée par des combattants du groupe islamiste palestinien.

    « La douleur et la peur, les visions d’horreur, les amis qui ne reviendront pas et ceux que nous devons encore ramener. Mais nous devons encore gagner. Nous allons encore danser ! » ajoute la jeune femme dans la légende qui accompagne les photos de son tatouage.

    Des images de sa mère en larmes en apprenant sa libération

    La jeune femme a été libérée le 30 novembre avec d’autres otages retenus par le Hamas. Des images de sa mère, Keren Schem, ont été diffusées par la chaîne de télévision israélienne Kann News, où on la voit, en larmes, apprendre la nouvelle libération de sa fille au téléphone. De son côté, Emmanuel Macron avait exprimé sa « grande joie » et sa « solidarité avec tous ceux qui restent otages du Hamas », rappelant que « la France agit avec ses partenaires pour obtenir leur libération dès que possible ».

    (Source ouestfrance.fr)

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2024 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT