Radio One Logo
  • Allégation de corruption : l’ICAC ouvre une enquête préliminaire sur un employé de la MBC

    Judiciaire

    Allégation de corruption : l’ICAC ouvre une enquête préliminaire sur un employé de la MBC

    26 juil. 2021 10:30

    313 vues

    Un employé de la Mauritius Broadcasting Corporation fait l’objet d’une enquête préliminaire par la Commission anti-corruption.

    Selon les allégations qui pèsent contre ce salarié de la station de radiotélévision nationale, il aurait obtenu une maison de la National Housing Development Company dans l’Est de l’île. Alors qu’il n’est pas éligible à un logement social.

    La Commission anti-corruption veut examiner d’abord les allégations, avant de poursuivre leur enquête en profondeur.

    La Commission anti-corruption est en présence d’une lettre anonyme contre cet employé de la MBC qui était parmi la liste des bénéficiaires de 86 personnes qui ont obtenu une maison de la NHDC, en septembre 2019.

    La personne visée par ces allégations est déjà propriétaire d’une maison à New Grove.

    Au Triangle Square, à Moka, une enquête préliminaire a été ouverte, car selon les dénonciateurs, l’employé en question avait participé à plusieurs couvertures médiatiques sur la NHDC, juste avant de recevoir la clé de sa maison.

    Dans la lettre anonyme qui a atterri au siège de l’ICAC, cet employé est décrit comme étant proche d’un haut cadre de la MBC, qui aurait facilité sa demande auprès de l’organisme.

    L’heureux bénéficiaire avait même invité un membre du gouvernement pour une cérémonie religieuse dans sa nouvelle maison.

    Les enquêteurs de l’ICAC comptent d’abord vérifier la liste des bénéficiaires des maisons de la NHDC en septembre 2019, en vue d’établir si l’employé ou le haut cadre de la MBC ou un cadre de la NHDC aurait enfreint la Prevention of Corruption Act.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2021 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT