Radio One Logo
  • Agression physique évitée de justesse entre Arvin Boolell et Sooroojdev Phokeer dans les couloirs de l’Assemblée nationale

    Politique

    Agression physique évitée de justesse entre Arvin Boolell et Sooroojdev Phokeer dans les couloirs de l’Assemblée nationale

    20 juil. 2021 17:14

    1176 vues

    Après l’accrochage verbal entre Arvin Boolell et Sooroojdev Phokeer sous l’hémicycle, le ton est monté d’un cran dans les couloirs de l’Assemblée nationale entre les deux protagonistes.

    Face à la presse, Arvin Boolell et Patrick Assirvaden qualifient l’attitude du Speaker de provocatrice qui a failli devenir une agression physique.

    Patrick Assirvaden a dû intervenir pour séparer les deux hommes.

    « Le plus grand provocateur et agitateur est le speaker. On dirait que c’est lui qui doit protéger l’exécutif. Je sortais du parlement, je ne le suivais pas pour aller dans son bureau, il a quitté son couloir pour venir vers moi. Au-delà de l’agression verbale, il voulait m’agresser physiquement. Heureusement que Patrick Assirvaden est intervenu. Je lui ai dit qu’il fait le déshonneur du pays et du parlement et qu’il mérite tout le mépris. » avance Arvin Boolell.

    Après sa suspension pour les huit prochaines séances, Arvin Boolell consultera ses hommes de loi pour déterminer  la marche à suivre. Le Parti Travailliste compte aussi avertir l’Union Interparlementaire.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2021 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT