Radio One Logo
  • Arvin Boolell : le Ptr et l’Entente de l’Espoir feront cause commune pour les prochaines élections générales

    Politique

    Arvin Boolell : le Ptr et l’Entente de l’Espoir feront cause commune pour les prochaines élections générales

    24 nov. 2022 11:00

    282 vues

    L’alliance qui a été conclue entre le Parti travailliste et l’Entente de l’Espoir pour les élections municipales sera aussi valable pour les législatives. Arvin Boolell l’a dit, hier, à Geraldine Geoffroy, dans l’émission Face à Face, sur Radio One. Le député travailliste insiste sur une politique de rupture pour une ile Maurice meilleure.

    Arvin Boolell met fin au suspens. Une alliance a été conclue entre le Parti travailliste et l’Entente de l’Espoir.

    « Une chose qui est sûre et certaine, c'est que nous partirons ensemble pour les élections municipales. Il y a une convergence pour que nous partions ensemble pour les élections générales et je fais partie de ces fervents participants. J'ai toujours dit que si on doit faire équipe avec les anges aux poings serrés pour chasser les démons de minuit, il faut le faire. Nous ne le faisons pas pour la galerie ou pour être au pouvoir demain. » avance Arvin Boolell.

    L’état financier de la Banque de Maurice interpelle aussi le chef de file du Parti travailliste au parlement. Il tient le gouvernement pour responsable.

    « Ils gèrent la Banque de Maurice comme s'il s'agissait d'une propriété privée, avec pour conséquence aujourd'hui, notre taux de crédit est en baisse. La valeur de la roupie diminue et l'inflation augmente. Je tiens le gouvernement pour responsable s'il y a une grande pauvreté à Maurice. »

    Si la situation est aussi tendue dans le pays, c’est parce que la population ne veut plus d’un tel gouvernement pour la diriger. La nouvelle coalition qui se présentera comme l’alternance, proposera une véritable politique de rupture, promet le député.

    « Nous devons avoir cette période de transition. Quand on parle de rupture, il faut que ce soit une vraie rupture. J'ai toujours été très avant-gardiste, j'ai toujours travaillé avec des gens compétents, je suis à l'écoute et j'ai de l'humilité. Au-delà de tout cela, Maurice doit en sortir gagnant. »

    Arvin Boollell a aussi lancé une pique à ceux qui délaissent leur parti pour rejoindre le MSM dans l’espoir d’une récompense. Ils finiront par être déçus, prédit le député de Belle-Rose/Quatre-Bornes.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2022 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT