Radio One Logo
  • Affaire Kistnen : Enquête judiciaire sur la mort de Soopramanien Kistnen : ses contrats avec le conseil de district de Moka décortiqués en cour cet après-midi

    Affaire Kistnen

    Affaire Kistnen : Enquête judiciaire sur la mort de Soopramanien Kistnen : ses contrats avec le conseil de district de Moka décortiqués en cour cet après-midi

    15 janv. 2021 16:30

    100 vues

    Il a été question des affaires financières de Soopramanien Kistnen en cour de Moka cet après-midi.

    Devant la magistrate, le partenaire en affaires de Soopramanien Kistnen, habitant de poudre d'or, a indiqué que Soopramanien Kistnen avait indiqué que le jour de sa disparition, le 16 octobre, il devait récupérer une grosse somme d'argent. Selon lui, Soopramanien Kistnen lui avait confié qu'il devait rencontrer, le 16 octobre, Rudy Appannah pour que ce dernier lui remette une grosse somme d'argent.

    C'est en tout cas ce qu'a affirmé ce partenaire en affaire de l'ancien agent du msm qui repondait aux questions du représentant du directeur des poursuites publiques. Cet habitant de Poudre D'Or a également cité le nom de Deepak Bonomally, comme étant une personne avec laquelle Kistnen devait obtenir des contrats, ce à travers l'intervention du ministre Sawmynaden.

    Ce dernier a également fait part de ses relations professionnelles avec Soopramanien Kistnen et expliqué qu'il était chargé des finances de deux sociétés alors que l'ancien agent du MSM était lui chargé d'obtenir des contrats de la part des trois ministres députés de la circonscription numéro 8.

    Ce partenaire d'affaire a lui aussi confirmé que Soopramanien Kistnen avait menacé de dénoncer les ministres concernés puisqu'au final les contrats n'aboutissaient pas.

    A noter que cet habitant de Poudre D'Or a écrit le nom d'une personne qu'il soupçonne comme ayant été impliqué dans le décès de Soopramanien Kistnen sur un morceau de papier qu'il a remis à la magistrate. Il tient toutefois à ce que ce nom reste secret, par mesure de sécurité.

    Plus tôt, un représentant du Conseil de district de Moka a été appelé à présenter la liste des contrats alloués à Soopramanien Kistnen et aux sociétés, Rainbow Construction et Final Cleaning, par le conseil.

    Les avocats de la famille Kistnen ont fait ressortir plusieurs choses notamment le fait que l'une des sociétés étaient enregistrés à l'adresse Mère Barthélémy à Port-Louis où, selon Roshi Badhain se trouve le bâtiment que possède Soopramanien Kistnen. Les avocats ont également questionné le fait que, même si cette société était très peu active, elle se trouvait sur la liste des émergency procurement.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2021 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT