Radio One Logo
  • Financial Crimes Commission bill : l’alliance de l’opposition estime que ce projet de loi est anticonstitutionnel

    Politique

    Financial Crimes Commission bill : l’alliance de l’opposition estime que ce projet de loi est anticonstitutionnel

    07 déc. 2023 16:19

    151 vues

    Le leader du Parti Travailliste annonce qu'un Panel d'avocats va se  réunir pour se pencher sur le danger potentiel que représente la Financial Crimes Commission. Et de lancer un appel aux citoyens de faire bloc contre ce projet de loi qui comporte, selon lui, plusieurs entorses à la constitution et peut entrainer la fin d'un Etat de droit.

    Navin Ramgoolam était en conférence de presse, ce matin,  aux côtés de ses partenaires d’alliance, Xavier Luc Duval et Paul Bérenger.

    « Elle modifie fondamentalement la procédure d'enquête, les poursuites pénales et la loi. Avec cette loi, il n'y aura plus de vie privée. Cette loi permet l'accès aux téléphones et aux ordinateurs des citoyens. Ils peuvent recueillir des preuves et les utiliser devant les tribunaux sans aucun contrôle judiciaire. C'est là le danger. » avance Navin Ramgoolam.

    Le leader du Parti Travailliste a tenu à apporter certaines  précisions suite aux révélations faites au parlement par Pravind Jugnauth sur les dépenses pour l’achat de boissons alcoolisées de 2010 à 2014.  D’ajouter qu’il est devenu l’homme à abattre. 

     « Il m'a ciblé parce qu'il pense que je suis son adversaire le plus dangereux. Il sait que ses jours sont comptés et il a un complexe obsessionnel à mon égard. Il doit savoir que la grande majorité des Mauriciens veulent un changement. Il pense qu'en m'attaquant et en me calomniant, il pourra empoisonner les esprits. Je suis l'homme qu'il veut abattre. »  avance Navin Ramgoolam.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2024 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT