Radio One Logo
  • Maroc : les funérailles du petit Rayan, inhumé dans son village, ont rassemblé des milliers de personnes

    Politique

    Maroc : les funérailles du petit Rayan, inhumé dans son village, ont rassemblé des milliers de personnes

    08 févr. 2022 23:00

    26 vues

    La camionnette funéraire blanche roule doucement sur le chemin de terre menant au vieux cimetière, à quelques kilomètres du village d’Ighrane, au nord du Maroc. Elle avance au rythme du cortège funéraire qui l’encercle : des centaines, puis très vite des milliers de personnes venues assister aux funérailles du petit Rayan, décédé samedi soir après avoir été coincé cinq jours au fond d’un puits.

    Les obsèques se sont déroulées tout près de chez lui, dans les montagnes du Rif, et de l’endroit où s’est dénoué le drame. Conscientes de l’émoi que sa mort a suscité, les autorités marocaines avaient aménagé à flanc de colline un grand espace dédié à la prière. Sous un soleil écrasant, un imam a prononcé la brève prière de midi devant la famille et l’assistance avant l’inhumation.

    Les tentatives de sauvetage acharnées et le sort du garçon ont ému le monde entier. Rayan était tombé accidentellement mardi dans un puits asséché de 32 m, étroit et difficile d’accès, creusé près de la maison familiale. Entrés dans une brèche horizontale samedi, les sauveteurs avaient continué leur travail centimètre par centimètre, creusant à la main pour éviter tout éboulement.

    Les secouristes s’étaient efforcés de faire parvenir de l’oxygène et de l’eau jusqu’à Rayan, sans certitude qu’il puisse les utiliser. Après son extraction du trou samedi soir, la dépouille de Rayan, accompagnée de ses parents, a été transportée à l’hôpital militaire de Rabat pour procéder à une autopsie et déterminer les causes du décès, selon les médias locaux.

    « Je n’ai jamais vu autant de monde à un enterrement »

    Dès le début du drame, des milliers de sympathisants avaient accouru en signe de solidarité et campé sur place, à près de 700 m d’altitude. Signe du choc et de l’émotion qui a saisi le royaume, c’est le cabinet royal qui avait annoncé samedi soir le décès de l’enfant. Le roi Mohammed VI en personne a appelé les parents de Rayan pour présenter ses condoléances, et ces derniers ont remercié, émus, le souverain, les autorités et tous les sauveteurs.

    « J’ai plus de 50 ans et je n’ai jamais vu autant de monde à un enterrement, confie un villageois. Rayan est notre fils à tous ». La foule endeuillée était si dense que tout le monde n’a pas pu entrer dans le cimetière, ni dans l’espace de prière aménagé pour l’occasion, rapporte Al Jazeera.

    L’assistance pouvait toujours s’arrêter sous deux grandes tentes érigées devant la maison de Rayan pour présenter ses condoléances à la famille. « Le père de Rayan semble dépassé par l’ampleur de l’évènement, il se déplace entouré de policiers car il y a trop de monde qui essaye de lui présenter ses condoléances, y compris la presse qui ne lui laisse pas de répit », observe une journaliste de BFMTV présente sur place.

    L’un des secouristes, devenu un héros national après avoir creusé la roche à mains nues pendant plusieurs jours, a été acclamé au moment de son départ. Après la cérémonie, en fin d’après-midi, une partie de la foule a rejoint la maison des grands-parents de Rayan, où étaient réunies les femmes pendant l’inhumation. « La mort de Rayan a renouvelé la foi en l’humanité, estime un autre villageois, alors que des personnes de différentes langues et de différents pays expriment leur solidarité ».

    ( Source leparisien.fr)

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2022 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT