Radio One Logo
  • Pravind Jugnauth : “mo fini dire, bidzet pa pou fasile”

    Politique

    Pravind Jugnauth : “mo fini dire, bidzet pa pou fasile”

    26 mai 2022 10:17

    938 vues

    Il ne faut pas s’attendre à un budget « la bouss dou ».Au contraire il faut se préparer à ce qu’il soit amer,  le premier ministre l’a dit hier à Moka, le budget ne sera pas facile. Pravind Jugnauth évoque la situation économique difficile en raison des confinements et de la guerre en Ukraine, et aussi la lente reprise des activités économiques à Maurice.

    « J'ai un travail à faire puisque vous nous avez accordé votre confiance. Nous devons travailler malgré la situation difficile et même si nous avons de nombreux défis à relever. Il y a un prochain budget prévu le 7 juin. Je précise d'emblée qu'il sera très difficile car nous n'avons pas de visibilité claire sur l'avenir. Nous faisons des efforts pour relancer l'économie. Certains secteurs avancent plus vite que d'autres, mais les progrès sont visibles. » avance Pravind Jugnauth.

    Pravind Jugnauth déclare aussi que le gouvernement fait de son mieux pour assurer l’approvisionnement du pays en commodités de base.

    Avec l’inflation qui ne cesse de grimper dans le monde, les prix des produits alimentaires montent en flèche. Et dans certains cas, manquent. Pour éviter qu’une telle situation ne se produise à Maurice, le gouvernement a pris des mesures afin de s’assurer qu’aucune denrée de base ne manque sur les étagères. Pravind Jugnauth affirme que le gouvernement a agi à travers la State Trading Corporation qui importera certains produits.

    « Le pays est confronté à un problème d'inflation. Les institutions internationales ont tiré la sonnette d'alarme quant aux taux d'inflation élevés dans le monde. Il y a un risque élevé que de nombreux produits ne soient pas disponibles. Il n'est même pas possible de les acheter. C'est la réalité, mais mon gouvernement s'efforce de faire en sorte que nous recevions des produits de base tels que la farine, l'huile ou le riz afin que les gens puissent les utiliser. Nous prévoyons maintenant d'importer de l'huile par le biais du STC. Bien sûr, le prix sera alors plus bas et il y aura toujours des subventions. » avance Pravind Jugnauth.

Laissez-nous vos commentaires

blank image

Clubbing One

© 2016 - 2022 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT