Radio One Logo
  • Transfugisme : le peuple aura toujours une mauvaise perception des politiciens qui changent de bord, selon Dharam Gokhool

    Politique

    Transfugisme : le peuple aura toujours une mauvaise perception des politiciens qui changent de bord, selon Dharam Gokhool

    11 févr. 2022 14:12

    540 vues

    Plusieurs politiciens de l’opposition ont récemment quitté leur parti politique pour intégrer le MSM. Le transfugisme est l’action de déserter ou d’abandonner un parti ou une doctrine pour se rallier à un autre.

    Les raisons derrière de telles décisions, souvent difficiles à prendre, sont multiples, commente Dharam Gokhool, ancien ministre et observateur politique.

    Un paradoxe, selon lui, alors que l’opposition a du mal à proposer une alternative au pouvoir.

    « Cette alternative que normalement nous devons retrouver dans un système de démocratie parlementaire. L’opposition n’arrive pas à concerter pour présenter une alternative. Il y a aussi une situation d’incertitude. Les gens qui font de la politique constatent que si l’opposition se réunit, l’espace politique sera restreint. »

    Et comment le public réagit-il généralement face au transfugisme ? Dharam Gokhool est d’avis que même si ces personnes ont les meilleures intensions du monde, il y a toujours des perceptions qui seront difficilement oubliées. Surtout quand elles vont se joindre au parti au pouvoir.

    « Au niveau du fonctionnement du gouvernement, il y a du favoritisme. Ils prennent beaucoup d’actions qui favorisent une certaine catégorie de personnes. Quand une personne prend la décision de se rapprocher du gouvernement, c’est inévitable, malgré la sincérité et l’intégrité, qu’elle soit perçue comme quelqu’un qui recherche des faveurs et des privilèges. »

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2022 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT