Radio One Logo
  • Triste démocratie

    Société

    Triste démocratie

    22 oct. 2021 07:00

    123 vues

    Le communiqué de Gayatree Dayal pour annoncer sa démission du MMM était censé démontrer à quel point son ex-parti était figé dans « des slogans creux et une politique dépassée »… En fait, on ne devrait même pas s’attarder sur cette dernière démission des instances mauves sinon pour signaler que les circonstances dans lesquelles elle survient laissent entrevoir un avenir inquiétant pour ce pays. Plus précisément pour son fonctionnement démocratique.

    L’histoire du MMM est jalonnée de démissions, certaines spectaculaires, d’autres absolument négligeables. Ce qu’il faut retenir, c’est que beaucoup de récents démissionnaires ont contribué, par leur silence ou par leur lâcheté, à la mise à l’écart de certaines personnalités admirables de ce parti. Cela depuis une bonne trentaine d’années.

    Mais le pire, c’est que la direction du MMM ne parvient jamais à tirer les leçons de son exsanguination. Dans son communiqué, Gayatree Dayal évoque le fait que « le monde a sombré dans une phase compliquée de pandémie et très vite les priorités ont changé » et que « rien n’a été fait au sein du parti pour s’adapter à ce nouveau monde ».

    Certes.

    Mais on se demande comment elle avait réagi quand, il y a quelques années, il y avait eu une vague de démissions et que son leader d’alors n’avait rien trouvé de mieux que de parler de « complot de francs-maçons » ! Cet argument était supposé faire mouche, excepté que Jack Bizlall, lui-même démissionnaire il y a très longtemps du parti mauve, signalait alors que « c’est la plus grande bêtise que j’ai entendue de la bouche de Paul Bérenger ».

    Autant pour la démocratie au sein du MMM… Pour le pays, c’est très grave. Tout démocrate ne peut que souhaiter qu’il y ait une opposition forte, une alternance possible, pour éviter l’érosion de nos droits. Un contre-pouvoir…

    Au train où vont les choses, il nous semble clair que le pouvoir politique actuel n’a aucun souci à se faire pour ratisser large aux élections à venir, faute de combattants dans le camp d’en face…

Laissez-nous vos commentaires

blank image

Génération 80

© 2016 - 2021 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT