Radio One Logo
  • Hippisme : l’industrie hippique n’a jamais été au plus mal en plus de 200 ans d’activités

    Sports

    Hippisme : l’industrie hippique n’a jamais été au plus mal en plus de 200 ans d’activités

    24 juin 2022 22:00

    25 vues

    A 24 heures de l’anniversaire des 210 ans du Mauritius Turf Club, l’industrie hippique se trouve dans une situation critique  et peu enviable.  Conflits à tous les niveaux que ce soit entre le régulateur et le MTC ou encore entre les deux organisateurs… Dernière salve, le Mauritius Turf Club a décidé de se séparer des palefreniers saisonniers.

    A noter que demain, la Mauritius Turf Club Sports and Leisure organisera sa deuxième journée de la saison. Une journée qui coïncidera avec les 210 ans du club.

    Il ne se passe pas un jour sans un nouveau scandale et cette semaine l’actualité a été riche surtout ses derniers 24 heures. Le dernier événement en date  est la décision du Mauritius Turf Club de se séparer des palefreniers contractuels. Ces derniers n’interviennent que lors des journées des courses.

    Selon nos renseignements, ils travaillaient essentiellement avec des chevaux qui n’ont pas été alignés dans les journées organisées par la MTCSL.

    Autre polémique celle des jockeys qui n’étaient pas assurés pendant les montes durant l’entrainement pour la People’s Turf PLC… Grève annoncée puis finalement avortée… jusqu’à avoir un démenti des jockeys, la nuit dernière. Personne ne saura qui dit vrai dans cette histoire. Mais toujours est-il que le problème a été réglé, selon le People’s Turf PLC.

    Après les épisodes des false rails, caméra défectueux et journaliste rabroué du week-end dernier, le turf mauricien n’est jamais descendu aussi bas.

Laissez-nous vos commentaires

blank image

Clubbing One

© 2016 - 2022 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT